Événement conclusif du projet Éduquer sans frontières

 

Dans le grand amphithéâtre du Collège Sacré Cœur de Dakar, Sénégal, en la présence de l’archevêque Benjamin Ndiaye, les étudiants et les enseignants des dix Instituts de Dakar expriment les réflexions générées par le projet Éduquer Sans Frontières. Ceux-ci, avec l’équipe de Sophia, ont pu débattre sur le sujet lors de diverses rencontres de formation sur le thème de la migration. Les élèves recevront un message vidéo conçu pour eux par le cardinal Tagle.

Sur l’initiative de Sophia Società Cooperativa – Impresa Sociale

Mardi 24 mai 2022 – 10h00*
Collège du Sacré Cœur
Liberté I, Rue 10 – Dakar, Sénégal

En la présence de l’archevêque de Dakar, Benjamin Ndiaye, et des formateurs experts du secteur, 200 étudiants âgés de 13 à 18 ans, ainsi que 20 enseignants de dix Instituts de Dakar participeront à la journée conclusive du projet Éduquer Sans Frontières. Certains de leurs représentants évoqueront les changements survenus vis-à-vis de leur perception du phénomène migratoire, grâce notamment au parcours formatif proposé par la Coopérative Sophia ainsi que la rencontre avec qui a vécu en première personne l’expérience de la migration.

 “Au sujet de l’immigration clandestine je souhaite dire que je ne savais pas grand-chose, surtout lorsqu’on émigre pour des questions d’argent, je ne savais pas qu’on pouvait y trouver la mort et autant de risques. Il faut arrêter d’émigrer de façon clandestine, surtout parce que ce n’est pas nécessaire. Le projet nous à aider à comprendre comment aller à l’étranger de façon régulière” raconte une étudiante du lycée Limamou Laye.

“J’ai décidé de participer au laboratoire pour les enseignants parce que ce sont des questions d’actualité. Nombre de nos jeunes meurent en allant en Europe parce qu’ils n’ont pas les bonnes informations. Ce projet m’a permis de mieux découvrir les motivations pour lesquelles mes concitoyens décident de partir” déclare un professeur du lycée Ouakam.

“Notons que le projet est une vraie ressource pour les écoles : les étudiants posent beaucoup de questions, les enseignants désirent apprendre à réitérer le projet. Aussi, les institutions laïques et catholiques nous encouragent à le poursuivre parce qu’ils ont à cœur la liberté et le futur des jeunes sénégalais” observe Mor Amar de la Coopérative Sophia.

Éduquer Sans Frontières est un projet qui se déroule au Sénégal. Dans les écoles de Dakar, il a pour objectif de former les enseignants à diffuser une meilleure prise de conscience du phénomène migratoire et des risques liés à la migration irrégulière auprès des étudiants et de leurs familles. La Coopérative Sophia a “bâti un pont” avec l’Afrique, en fournissant aux enseignants et aux étudiants des informations révisées et des données, des lois et des statistiques mises à jour sur la migration. Ce parcours est aussi précieux de témoignages de qui, parti du Sénégal ou d’un pays limitrophe, a affronté les souffrances du voyage irrégulier et les difficultés du parcours d’intégration en Italie.

 

Sophia Società Cooperativa - Impresa Sociale
Via Alfonso di Legge, 49Roma (RM) 00143 ITALIA

P.IVA: 12361831006 | Num. REA: RM - 1368479 | Num. iscrizione Albo Cooperative: A226985
+39 06 504 2459 |
sophiacoop.it |

pur sang logo

Questo è un sito Pur Sang Advertising
Qualità nella tua Comunicazione